jeudi 2 avril 2020

L'excellent gâteau au chocolat de Frédéric Bau

Gâteau au chocolat classique de Frédéric Bau

Il y a des recettes qui sont comme une évidence. On les croise au détour d'un livre, d'une publication Instagram... et on sait immédiatement que l'on va les faire le plus rapidement possible.
Je feuilletais le dernier livre de Frédéric Bau, Simplement chocolat et j'ai carrément craqué sur la recette d'un gâteau au chocolat. Je vous mets la description qui en est faite: "Tout droit venu du Japon, ce biscuit est devenu une icône des artisans pâtissiers nippons. Chez nous, ce "moelleux" ou "tendre au chocolat" n'a pas encore trouvé la place qu'il mérite... Et s'il ne tenait qu'à vous de faire connaitre ce surprenant dessert? "
Non mais, comment voulez-vous que je résiste à ces quelques lignes?  D'autant qu'elles s'accompagnent d'une photo terriblement appétissante. Je me demandais alors qu'elle pouvait être la particularité de ce gâteau. Pas d'ingrédients surprenants, ni de procédés techniques spectaculaires en vue. Et toujours cette irrésistible envie de le dévorer.
Allez hop, il ne reste plus qu'à le faire. Déjà, je vous confirme qu'il n'y a rien de plus simple à faire. Passage au four, et enfin, il est froid, prêt à être démoulé.
Tadam !

Le résultat est identique à celui de la photo. Une jolie croûte le recouvre. Je suis à l'agonie en prenant les photos, mais je résiste toujours à la tentation.
Et enfin, l'heure du goûter! Ah oui, maintenant je comprends ce qu'il a de particulier. La texture se situe quelque part entre le fondant et le moelleux. C'est délicat, c'est chocolaté, c'est absolument parfait!
A refaire très souvent...

Alors, tentés?

dimanche 29 mars 2020

Pancakes à la banane

Pancakes à la banane

 Tenter de rendre cette période un peu plus douce, en conservant ces moments qui nous sont précieux, ceux que l'on aime partager avec nos proches. Commencer ce dimanche matin de la meilleure façon qu'il soit... Le petit déjeuner du dimanche, le seul que l'on prend ensemble, est de ces moments que j'aime privilégier.

C'est souvent autour de pancakes que nous nous retrouvons.
Confinement oblige, après 8 jours sans sortir, les seuls fruits disponibles à la maison sont des pommes et des bananes mûres à point. Certains diraient trop mûres...
On parle souvent du débat entre pain au chocolat et chocolatine. Personnellement, je ne connais que le pain au chocolat. Mais on pourrait aussi parler de celui entre bananes vertes et bananes mûres. C'est un grand sujet de discussion, ici à la maison. Nous ne serons jamais d'accord et je continuerai à ne manger des bananes que si la peau est totalement tachetée de noir.
S'il y en a trop, ça me fait une bonne excuse pour les cuisiner.

C'était donc l'occasion de tester cette recette de pancakes qui me tentait depuis longtemps. Et je ne suis pas déçue. Ils sont parfaits. Moelleux, avec un délicieux petit goût de banane. J'en ferai plus souvent mon petit déjeuner.

jeudi 26 mars 2020

Gyozas au bœuf et shiitakés

Gyozas au bœuf et shiitakés

Depuis quelques temps, j'avais envie de refaire des gyozas. Mais, c'est le genre de préparation que j'ai parfois tendance à repousser, par manque de temps. Et en ce moment, justement le temps, on en a revendre.
Les gyozas sont des raviolis que l'on trouve au Japon. Leur particularité est de cuire à la poêle sur une seule face. On les consomme aussi en Chine et en Corée. D'ailleurs, je vous avais déjà proposé une recette de raviolis chinois au poireau et à la truite.

En cette période de confinement, on a donc du temps, mais parfois peu d'ingrédients. J'ai justement préparé cette recette alors que mon frigo était quasiment vide. Ils sont donc réalisés avec les moyens du moment. Ce qu'il y a de bien, c'est qu'il faut finalement peu d'ingrédients pour les préparer. Pour la pâte un peu de farine et d'eau. Et pour la farce, j'ai ressorti un reste de viande hachée puis j'ai composé avec ce qu'il me restait en produit frais, c'est à dire 2 carottes, quelques tiges de ciboules un peu défraîchies et de la coriandre. Et puis, dans mon placard il y avait une boite de shiitakés déshydratés, qui n'attendaient que de finir dans une recette. Habituellement je les préfère frais, mais bon, on fait avec ce que l'on a. Pour le reste, ce sont des produits de cuisine asiatique que l'on a si on pratique un peu cette cuisine.

Le résultat est délicieux. D'ailleurs, je ne comprends pas que je n'en fasse pas plus souvent, car c'est un peu long, mais pas tant que ça au final. Par contre, il y a un geste très précis pour les confectionner. J'ai pris quelques raccourcis pour étaler la pâte, et j'ai découpé à l'emporte pièce. Normalement, chaque cercle est étalé individuellement. Le pliage est aussi un peu délicat. Mais, même si ce n'est pas parfait, et les miens sont très loin de l'être, ça ne dérange pas la dégustation. D'ailleurs, j'ai prévu d'en refaire très bientôt, en version végétarienne.

mardi 24 mars 2020

Gâteau renversé à l'ananas, recette simple et rapide

Gâteau renversé à l'ananas, recette simple et rapide

Qui n'a pas une boite d'ananas qui traîne dans ses placards?  C'est le moment de la sortir pour réaliser un délicieux et bien classique gâteau renversé à l'ananas. Il n'y a rien de plus simple à faire et c'est toujours un régal.

J'ai choisi d'utiliser une pâte à gâteau au yaourt. C'est la recette la plus simple qui soit, et elle est absolument parfaite. Un petit caramel est ajouté, ce qui donne une jolie couleur et d'agréables saveurs aux ananas.
Cette recette est à faire et à refaire, et pas seulement en cette période de confinement.

Je vous précise à la fin de la recette quelques ajustement que vous pouvez faire s'il vous manque certains ingrédients.

vendredi 20 mars 2020

Salade de quinoa à l'orange

Salade de quinoa à l'orange


Le soleil et le printemps sont arrivés en même temps qu'il était demandé à chacun de rester chez soi. On ne va pas s'en plaindre, car il est toujours plus agréable d'ouvrir sa fenêtre sur un ciel bleu que de voir la pluie tomber. Et avec ce beau temps, on retrouve le plaisir de partager une bonne salade.

J'apprécie toujours beaucoup le quinoa en salade. Je trouve que c'est très délicat, et on peut le marier avec beaucoup de saveurs. Il s'associe à merveille avec les fruits. En été, je l'adore avec des abricots. En ce moment, c'est avec des oranges que je le déguste.
Je mets de l'orange dès la cuisson, ainsi les grains de quinoa se parfument. Et puis, je rajoute des tranches d'orange, des noix de pécan, des cranberries, des pois chiches et de la roquette, bien sûr.

Cette salade est vraiment délicieuse. Je l'aime en version végétarienne. je trouve qu'elle se suffit totalement à elle-même. On pourrait aussi l'accompagner d'un fromage grillé, comme de la feta ou de l'halloumi.

mercredi 18 mars 2020

One pot pasta au citron et à l'ail

One pot pasta au citron et à l'ail

Le mot d'ordre non négociable au vu de la situation est de rester chez soi.
Nous ferons tous front, et on va tous trouver nos marques dans nos nouveaux espaces de vie. Ce qui est certain, c'est que l'on va tous être amené à cuisiner plus tout en ayant moins de produits à notre disposition. Questions pâtes, je pense que c'est à peu près réglé et chacun a pu faire ses stocks. Sinon, on peut toujours les préparer soi-même. Personnellement, je vais essayer autant que possible de ne sortir qu'une fois par semaine pour faire des courses. Tout en cuisinant pour 4. Je crains plus de manquer de produits frais, ou tout du moins d'avoir un choix plus restreint entre deux ravitaillements. Je sais donc que je vais devoir adapter ma cuisine.
Pendant cette période, mon blog restera toujours le reflet de ce qui se passe dans mes assiettes. Je continuerai à vous proposer les recettes que je cuisine au quotidien, des recettes toujours simples et gourmandes. Je sais que tout le monde n'aura pas forcément les mêmes ingrédients que moi. J'essaierai donc de vous suggérer plus d'idées pour remplacer tel ou tel ingrédients.

Aujourd'hui, je vous propose un one pot pasta au citron et à l'ail. J'ai préparé ce plat, il y a quelques jours, dans une situation différente de celle qu'on connait aujourd'hui. A ce moment-là, j'avais encore des citrons, de l'ail et de la mozzarella di bufala dans mon frigo. Aujourd'hui, je n'ai plus ces ingrédients. Je les ai déjà noté pour le prochain ravitaillement, car je les trouve quand même indispensables. La mozzarella peut être remplacée par tout autre chose, une escalope de poulet par exemple.

L'avantage du one pot pasta, c'est qu'il n'y a rien de plus simple à faire. Et c'est délicieux. Laisser parler ceux qui disent que ce n'est pas bien de préparer les pâtes de cette façon. Au contraire, elles se gorgent des saveurs de la sauce. Ici, le citron et l'ail. Et c'est délicieux.

Je prépare très souvent des one pot pasta. Mais je choisi la plupart du temps des petites pâtes, celles qui ont la forme des grains de riz. C'est tout à fait le style de plat que j'aime faire quand je suis en mode je cuisine ce que j'ai dans mon frigo et je passe peu de temps en cuisine (recette ici). Pour changer, j'ai utilisé des spaghetti. A vous de choisir les pâtes que vous préférez. N'oubliez pas de garder les proportions de la recette. Pour le reste, on peut toujours substituer un ingrédient à un autre.

vendredi 13 mars 2020

Cheesecake de San Sebastian, gâteau au fromage basque

Part de cheesecake de San Sebastian, gâteau au fromage basque

J'adore tester les recettes tendances, surtout s'il s'agit d'un cheesecake. En ce moment, c'est la recette de San Sebastian, dans le pays basque espagnol que l'on voit partout. Cette recette vient d'un restaurant,  La Viña. Ce cheesecake a plusieurs particularités qui font qu'il ne ressemble à aucun autre. Déjà, il n'a pas de pâte, mais surtout, il a une couleur noire due à sa cuisson forte. Tout le contraire des recettes que l'on connait habituellement. Cette couleur n'est pas sans nous rappeler le tourteau fromager, un gâteau que j'aime beaucoup, beaucoup. 
Ce cheesecake est par ailleurs qualifié d’inratable. Et effectivement, la recette est très, très simple. 

Je me suis donc décidée à enfin préparer ce fameux cheesecake pour le manger au moment du goûter. C'est certainement là que j'ai fait une erreur. C'est un cheesecake qui est simple et rapide à faire, mais il demande un temps de repos. Préparé à midi pour le goûter, c'est possible, mais ce n'est pas du tout l'idéal. Le lendemain, après une nuit au frais, il n'a plus rien à voir. La tenue est beaucoup mieux, et surtout les parfums se mêlent. Je me suis régalée. Je ne regrette qu'une seule chose, ne pas avoir eu un coulis de framboise pour l'accompagner. Il va falloir que j'en refasse un très vite. 
Du coup, les photos ont aussi été faites beaucoup trop tôt. La tenue et la texture ne sont pas parfaites. 

La présentation idéale de ce gâteau, est dans sa feuille de cuisson. On recherche cet aspect rustique, qui est celui du restaurant d'origine. Et ça j'adore! C'est tellement plus simple. 
Vraiment ce cheesecake est une très jolie découverte et je comprends complètement l'engouement qu'il suscite.