jeudi 21 mars 2019

Moules à la Guinness et au lard fumé

Moules à la Guinness et au lard fumé

La recette que je vous propose aujourd'hui aurait été parfaite à l'occasion de la Saint Patrick. Là, j'ai quelques jours de retard. Mais, on aime l'Irlande, la Guinness et les moules toute l'année. Ce serait dommage de ne la cuisiner qu'un seul jour pas an.

C'est une façon originale et vraiment délicieuse de cuisiner les moules. Ça change vraiment de la classique marinière. Pourtant, c'est tout aussi simple à préparer. J'ai trouvé cette façon de faire dans un livre de David Loftus, le tour du monde en 80 recettes.
La Guinness apporte une légère amertume qui est très agréable et qui s'accorde à merveille avec les moules et le lard fumé. D'ailleurs celui-ci est vraiment indispensable pour que ce plat soit parfait.

On accompagne ces moules de bonnes frites maison, de pain et de beurre salé. Et bien sûr, on n'oublie pas de mettre la musique...

lundi 18 mars 2019

Saint-Honoré framboise

Saint Honoré aux framboises

Le printemps pointe le bout de son nez. Et pour fêter son retour comme il se doit, j'avais envie de couleurs et de saveurs estivales... Bref, j'avais envie d'un joli gâteau aux fruits rouges.
Comme l'arrivée du printemps coïncide aussi avec les préparatifs de Pâques, j'ai imaginé un Saint-Honoré. Allez savoir pourquoi, mais j'associe le Saint-Ho à Pâques... C'est comme ça! D'ailleurs, je vous avez déjà proposé une version chocolatée pour cette occasion.

Enfin, ce qu'il y a de bien, c'est que ce Saint-Honoré pourra aussi être proposé plus tard pour la fête des mères. Et en été, on pourra même utiliser des framboises du jardin.

Mon Saint-Honoré se compose d'un confit de framboises. Souvent, j'utilise de la purée de framboises, mais ce n'est pas toujours facile à trouver. Alors, comme je n'en avais pas, j'ai pris des framboises surgelées. Ça marche très bien aussi.
Et puis, j'ai choisi de préparer une crème diplomate à la vanille. C'est une mousse que j'adore. Elle est très simple à faire et vraiment délicieuse. Et pour le reste, restons classique avec une pâte feuilletée du commerce et une pâte à choux. Rien de bien compliqué dans la recette, mais les étapes sont nombreuses. Il faut donc avoir un peu de temps devant soi. Mais après, quel délice !
Nous nous vraiment sommes régalés.

vendredi 15 mars 2019

Arancini au ragu de bœuf et mozzarella

Arancini au ragu de bœuf et mozzarella

Un de mes plats préférés est sans nul doute les arancini. Cette spécialité italienne se compose de riz et elle est généreusement garnie d'une farce. A la maison, on peut préparer des arancini avec un reste de risotto. J'aime aussi beaucoup en faire avec un morceau de fromage caché à l'intérieur. Il va fondre pendant la cuisson et c'est très bon.

Mais, ce que je voulais, c'est faire des arancini richement garnis, comme ceux que l'on mange sur le pouce en Italie. Je me rappelle la fois où on était rentré par hasard dans une boutique qui proposait tout un tas de garnitures différentes. On les avait mangé dans la rue. C'était tellement bon.
Du coup, quand j'ai vu que l'on pouvait acheter des appareils permettant de faire ces gros arancini, je n'ai pas résisté à passer commande. Et le week-end dernier, on a préparé nos arancini. Ça prend un peu de temps, mais ça vaut largement le coup. On apprécie chaque instant passé à la réalisation quand on croque dans ces arancini croustillants à l'extérieur et tout moelleux à l'intérieur. Décidément, je suis fan de ce plat.

Pour le riz, j'ai préparé un risotto rapide au safran. Et pour la garniture, j'ai fait cuire longuement de la viande de bœuf dans la sauce tomate. Avec des petits pois, c'est là encore un régal. La viande bien cuite devient très moelleuse et s'effiloche. D'ailleurs avec des pâtes, ce ragu est à tomber. Et comme il en faut finalement peu pour garnir les arancini, j'ai servi le restant sur des spaghetti. Bien sûr, je n'ai pas résisté à ajouter un peu de mozzarella, juste pour le plaisir d'avoir quelques fils quand on croque.

mercredi 13 mars 2019

Quiche au saumon et aux poireaux

Quiche au saumon et aux poireaux

Si vous aimez autant que moi vous régaler d'un plat simple et délicieux, vous allez certainement  apprécier cette quiche au saumon et aux poireaux. Elle est parfaite en cette saison et sera idéale pour un repas du soir. Et comme elle se réchauffe sans problème, il vous en restera le lendemain pour un déjeuner rapide.

Pour la touche d'originalité, je lui ajoute en plus du romarin, du citron confit au sel. Celui-ci se marie à merveille avec le poireau et le saumon. C'est la petite touche inattendue, qui fait toute la différence et rend cette simple quiche vraiment excellente.

Pour un repas complet, vous pourrez accompagner cette quiche d'une salade de saison, par exemple de la mâche.

lundi 11 mars 2019

Bonèt, flans au chocolat et amaretti du Piémont

Bonèt, flans au chocolat et amaretti piémontais

Le dessert que je vous propose aujourd'hui nous emmène en Italie, plus précisément dans le Piémont. Il va séduire tous les amoureux de chocolat et d'amande. Et aussi tous ceux qui comme moi aiment la cuisine italienne. J'aimerai pouvoir faire le tour de ce pays à la découverte de tous les plats traditionnels (et aussi les merveilleux paysages bien sûr). En attendant, c'est dans les livres de cuisine et sur les blogs italiens que je passe du temps.
J'ai découvert le bonèt, il y a déjà un bon moment. Nous avions tellement aimé que depuis, je me suis amusée à faire différentes variantes, plus ou moins éloignées de la version originale.

Vous vous en doutez, ces petits flans sont des merveilles. Ils sont riches en saveurs et tellement réconfortants. Comme nos crèmes renversées, une couche de caramel les recouvre. La particularité de ces flans est l'utilisation d'amaretti sec. Humm, ce parfum si caractéristique est un régal !

Pour cuire ces flans, il n'y a rien de bien compliqué. Il ne faut surtout pas avoir peur d'utiliser un bain-marie. Il suffit de choisir un grand plat dans lequel pourront se placer 6 ramequins. On rajoute simplement un fond d'eau bouillante tout autour et on fait cuire l'ensemble tranquillement au four, à chaleur douce. En procédant ainsi, la texture est bien lisse, sans petits points d'eau qui sont le signe d'une cuisson trop forte.

jeudi 7 mars 2019

Tiramisu au parmesan et aux tomates confites

Tiramisu au parmesan et aux tomates confites

On n'y pense pas très souvent, mais le tiramisu peut aussi être servi en version salée, parfaite pour un apéritif. Moi j'adore ça! Et franchement je ne suis pas la seule, car ces petites verrines ont toujours un succès fou.
En ce moment, je choisis plutôt de parfumer mes petits tiramisu avec des tomates confites. Accompagnées de parmesan et les pignons de pin, elles les rendent irrésistibles. En été, on peut bien sûr utiliser des tomates fraîches. Je les passe un peu au four pour les confire légèrement, et c'est un régal.

Pour le croustillant, j'utilise du pain de mie, que je passe au four doux. Je trouve ça plus sympa que des biscuits apéritifs émiettés.

Pour cette recette, j'ai recyclé des petits pots à confiture. J'ai réussi avec un peu de patience à en avoir un certain nombre de même forme. L'avantage de ces petits pots, outre le fait que c'est de la récup et qu'on adore ça, c'est qu'ils ont un couvercle. C'est très bien pour les garder au frais ou même pour les glisser dans le panier à pique nique.

lundi 4 mars 2019

Riz zembrocal, riz au curcuma de la Réunion

Riz zembrocal

Je ne sais pas vous, mais un voyage vers l’île de la Réunion me tente beaucoup. J'espère pouvoir m'y rendre dans un futur proche. En attendant, c'est un voyage des papilles que je vous propose avec un délicieux riz zembrocal.
Ce riz est habituellement fait avec du boucané. Il s'agit de viande fumée et salée, et plus particulièrement de poitrine de porc. J'ai découvert très récemment que j'avais près de chez moi une épicerie réunionnaise qui vend ce produit. Et bien d'autres... J'ai de la chance.
Mais ce qui est bien avec ce riz zembrocal, c'est qu'il est très facile à adapter. On peut tout à fait utiliser notre poitrine de porc fumée. On peut même le faire sans viande, si ce riz est servi en accompagnement. On lui ajoute des haricots rouges, mais aussi des petits pois. Dans certaines recettes, il y a aussi des pommes de terre. Et bien sûr, il est parfumé avec du curcuma, qui lui donne sa jolie couleur jaune.

Ce plat est en fait très simple à réaliser, puisque tout cuit dans la même casserole. Et ça, on aime tous.

Pour la cuisson du riz, j'ai longtemps fait avec le rice cooker. Quand ma fille est partie dans une autre ville pour ses études, elle a emmené avec elle l'appareil. Je voulais en racheter un, et puis j'ai finalement adopté une autre façon de faire. En effet, une casserole est largement suffisante pour faire la même cuisson que le rice cooker. Il suffit de recouvrir le riz d'eau, de couvrir et de porter le tout à ébullition. Après ça, on prolonge la cuisson à feu tout doux sans ouvrir le couvercle, pendant environ 20 minutes. Le résultat est absolument le même que dans l'appareil.

Et du coup, j'aime tellement cette façon de faire que je m'en sers aussi pour tous mes plats à base de riz. J'ai donc utilisé cette cuisson pour mon riz zembrocal.