mercredi 24 février 2021

Flan pâtissier chocolat praliné

Flan pâtissier chocolat praliné

Le flan pâtissier est une pâtisserie que l'on aime tous. Quand c'est bien fait, c'est une des meilleure gourmandise au monde. Mais voilà, il n'est pas toujours facile d'en trouver des bons. D'ailleurs, il y a bien longtemps que je n'en achète plus en pâtisserie, car j'ai été trop souvent déçue. Les préparations toutes faites, qui donnent un truc bien caoutchouteux aux aromes artificiels, non merci! 

Je préfère de loin le préparer moi-même et à mon goût. 
Le flan pâtissier que j'aime doit être très, très épais, crémeux à souhait et sur un fond croustillant. Qu'il soit tout simple à la vanille ou avec des fruits comme ici, le résultat est toujours très satisfaisant aussi bien visuellement que gustativement.
Après, on peut imaginer de nombreuses variantes. Ici, j'ai utilisé de la pralinoise. J'ai adoré ce délicieux goût de noisettes. Pour encore plus de gourmandise, la croûte est elle aussi à la noisette. 

J'avais déjà préparé ce flan pâtissier il y a quelques mois. On s'était tellement régalés, que je l'ai refait le week-end dernier. Un régal ! 

lundi 22 février 2021

Crêpes indiennes aux lentilles et épinards

Crêpes aux lentilles jaunes et épinards
 
Les voyages et le dépaysement me manque beaucoup. Cette envie d'évasion se ressent jusque dans les plats que je cuisine au quotidien. Aujourd'hui je vous propose une escale en Inde avec ces palak moong dal chilla, des crêpes aux lentilles et aux épinards. 

Ces crêpes se composent de lentilles jaunes. Je les ai découvertes très récemment, et je me suis dit que ce serait une très bonne idée pour changer des lentilles corail dans le dahl. J'en ai profité pour rechercher quelques infos et idées de recettes pour ces lentilles. Niveau info, c'est un peu flou. Je me suis inspirée  des recettes de moong dal, mais, en n'étant pas certaine à 100% que ce soit bien celles que j'ai.

J'ai craqué sur la recette de ces crêpes. Elles se composent seulement de lentilles, d'eau et d'épices. Il faut faire tremper les lentilles au préalable pendant quelques heures. Puis, elles sont mixées avec de l'eau, afin d'obtenir une pâte lisse. J'ai ajouté de l'échalote, du gingembre, du curcuma et des épinards. Je les ai servies accompagnées de yaourt, de chutney de mangue et de coriandre. C'est très simple à faire, et c'est délicieux. 

vendredi 19 février 2021

Salade de betteraves rôties, grenade et tartines de chèvre

Salade de betteraves rôties, grenade et tartines de chèvre
 

Je profite de la douceur annoncée ces prochains jours pour vous partager enfin cette recette de salade de betteraves. Je l'ai mangée tous ces derniers mois, avec à chaque fois le même plaisir. On peut dire que j'ai profité à fond de la saison de la betterave.
C'est un légume que j'aime. Ni plus, ni moins. J'aime, mais je peux m'en passer. Enfin, ça c'est pour la betterave qu'on achète déjà cuite, sous vide, et toute ramollie. Parce qu'ici, je vais vous parler de la betterave cuite et rôtie au four. Et là, on parle de tout autre chose. La betterave devient ainsi un légume fantastique. Je me doute que je ne vais pas convaincre les plus réfractaires, mais les autres, promis, ils vont se régaler. 

La cuisson est un peu longue. C'est pour ça que j'en fais toujours cuire 1 kilo. Ainsi, j'en ai pour plusieurs jours. Je ne me lasse pas de ces salades, que j'agrémente au gré de mes envies. 

La recette que je vous donne aujourd'hui est certainement ma préférée. La douceur de la grenade se marie à merveille avec la saveur un peu terreuse de la betterave. Quand au fromage de chèvre, c'est la encore le mariage parfait. 

J'espère que toutes ces belles saveurs, et ces magnifiques couleurs vous donneront envie de découvrir cette salade. 

mercredi 17 février 2021

Queues de castor, le beignet canadien

Queues de castor, le beignet canadien
 
Il ne vous a certainement pas échappé qu'hier, c'était Mardi Gras, le jour où l'on fête les beignets sous toutes leurs formes. Cette année, j'ai vu mon fil Instagram inondé de photos de beignets. On a tous besoin de ces petits moments qui cassent la routine et apportent un peu de douceur en cette période si particulière. 
Vous vous en doutez, j'ai moi aussi succombé. C'est un beignet un peu méconnu que j'ai préparé. Enfin, méconnu en France, où l'on préfère le gros donut fourré. Les queues de castor, ou beaver tails, sont une spécialité canadienne. Il existe une chaine, Beavertails, qui vend ces queues de castor. On peut les acheter garnies de différents parfums. Les plus classiques sont cannelle-cassonade et érable-noix de pécan. On les trouve aussi garnies façon cheesecake ou encore avec de la pâte à tartiner, et des Reese's, du brownie ou encore avec des rondelles de banane. Que de la gourmandise !
Oui, parce que ce qui est vraiment bien avec les queues de castor, c'est la forme. Comme une gaufre, on peut les tartiner comme l'on veut. Et franchement, c'est bien plus simple à faire que de gros beignets fourrés. Définitivement, je préfère !

Pour les préparer, on a au départ une pâte briochée qu'on laisse lever. Après, il suffit d'étaler du bout des doigts des boules de pâte, en laissant une petite bordure. Un petit tour dans le bain de friture, un peu de cassonnade à la cannelle, et voilà le tour est joué. Ces beignets sont incroyablement moelleux. Tartinés d'un divin fondant d'érable, c'est un régal ! Croyez-moi, j'ai eu le plus grand mal à n'en manger qu'une. 

Le fondant (ou beurre) d'érable est à mon avis la petite touche qui ramène directement à Montréal ou à Ottawa. Ca faisait des années que je voulais en refaire. Il aura fallu que je glisse dans mon panier ce fondant pour enfin me décider. Alors oui, c'est pas facile à trouver et ça coûte un bras, mais franchement c'est inégalable. 

lundi 15 février 2021

Chou-fleur korma, curry de chou-fleur aux noix de cajou

Chou-fleur korma
 
J'aime énormément préparer et déguster des currys. D'ailleurs, vous trouverez plusieurs recettes sur ce blog. Il y a les currys à base de viande, comme celui-ci avec du poulet et de la mangue, ou celui-là avec du bœuf. Et puis, il y a les currys végétariens, que ce soit à la patate douce ou à base de lentilles.

Le chou-fleur fait partie de ces légumes qui sont parfaits cuisinés en curry. J'en prépare régulièrement. Par contre, je n'avais jamais essayé de faire rôtir le chou-fleur au four, avant de le mettre dans la sauce. Et bien, je ne regrette pas d'avoir testé. J'adore cette recette. D'ailleurs, je l'ai déjà préparé plusieurs fois ces dernières semaines. 

Pendant que le chou-fleur cuit et dore au four, je prépare la sauce. j'ai choisi une sauce korma, à base de noix de cajou. Cette sauce est délicieuse. Elle se prépare très rapidement, et grâce à la noix de cajou, elle a une magnifique onctuosité. 
On pourrait utiliser des noix de cajou crues. Dans ce cas, il faudrait les faire tremper un moment dans de l'eau chaude, avant de les réduire en purée. Je préfère utiliser la purée de noix de cajou. C'est plus rapide et pratique. 

mercredi 10 février 2021

Cake à la noisette et gianduja

Cake à la noisette et gianduja

J'apprécie toujours de faire une petite pause au milieu de l'après-midi. Il n'y a rien de plus agréable que d'accompagner mon café d'une jolie part de cake maison. 

Ce qui est bien avec le cake, c'est qu'en plus d'être délicieux, c'est toujours très simple et rapide à faire. Et ça plaît à tout le monde. Celui-ci, je l'ai parfumé à la noisette, et pour plus de gourmandise, je l'ai nappé d'une ganache au gianduja maison. Vous pouvez tout à fait le remplacer par de la pralinoise. 

Pour faire mon cake, j'ai utilisé du tourteau de noisette. Il s'agit de poudre de noisettes, mais sans l'huile. Ce qui est normal, puisque c'est un résidu de la fabrication de l'huile. L'avantage de ce tourteau, est qu'il est très parfumé. On peut bien sûr utiliser de la poudre de noisette classique. Les parfums seront juste un petit peu moins marqués. 

lundi 8 février 2021

Goulash, ragout de bœuf hongrois au paprika

Goulash, ragout de bœuf hongrois au paprika
 

Le temps annoncé pour cette semaine sera la bonne occasion de préparer de bons petits plats mijotés. Je vous propose donc de partir en Hongrie et de déguster un délicieux goulash. Le goulash est en réalité plus une soupe qu'un ragoût. Le ragoût est nommé pörkölt. Ma recette est un peu entre les deux. J'aime qu'il y ait beaucoup de sauce, mais je l'aime bien onctueuse.

Et cette sauce est un vrai régal. Elle est riche en paprika doux. J'adore !

Comme ce n'est pas de saison, je n'ai pas mis de poivrons dans mon goulash. Les carottes suffisent largement.  Et puis, il y a beaucoup d'oignons que je laisse caraméliser. Ils fondent dans la sauce. Vraiment, ce plat est à découvrir ou a redécouvrir. J'aime l'accompagner de gnocchi. On pourrait aussi choisir des pommes de terre ou encore des pâtes. Quel que soit l'accompagnement que vous choisirez, il se nappera de la sauce. 

Pour préparer ce goulash, rien de mieux que la cocotte en fonte. On laisse tranquillement mijoter à feu doux. Mais, si vous êtes plutôt pressé, vous pouvez utiliser le Cookeo (ou un autre autocuiseur). Le résultat est tout aussi savoureux. Par contre le temps de cuisson passe de 3 heures à 40 minutes. J'avoue que j'utilise de plus en plus cette méthode. Je vous donne les deux méthodes.