lundi 26 mars 2018

Oeufs au chocolat pour le dessert de Pâques

Oeufs au chocolat pour le dessert de Pâques

Il est bien temps de réfléchir au dessert de Pâques. Personnellement, j'ai trouvé le mien, et ce sera un Paris-Brest. Certainement la recette de P. Conticini...
Mais ce week-end, j'avais envie de m'amuser un peu avec mes moules œufs, Vous savez, ceux que j'avais achetés il y a quelques temps pour faire ce gâteau. J'ai préparé quelques coques en chocolat, sans vraiment d'idée précise de ce que j'allais en faire.
Finalement, j'ai imaginé un œuf de Pâques que l'on pourrait servir en dessert. Le résultat est vraiment sympa, autant visuellement qu'à la dégustation. Pour cette recette, j'ai en fait un peu triché, car j'ai utilisé des restes qui se trouvaient dans mon congélateur. Le gâteau est une génoise à la noisette comme celle-ci. J'avais fait cuire un peu de pâte que j'avais en trop dans un petit moule. Parfois, ça rend service d'avoir ce genre de choses dans le congélateur. Le crémeux au caramel était lui aussi congelé depuis une bûche faite à Noël.
J'ai ajouté de la Cara Crakine et une ganache montée au chocolat noir. Comme la plupart de mes préparations étaient prêtes, ce dessert a été très vite réalisé. Ce sera forcément un peu plus long s'il faut tout faire.

En tout cas, on a adoré, et je n'hésiterai pas à refaire ce dessert.

Finalement, la partie la plus délicate reste les coques en chocolat. Il est indispensable de tempérer le chocolat pour avoir des coques brillantes et surtout cassantes. Il n'y a rien de compliqué à ça, et je vous renvoie à l'article que j'avais consacré au tempérage du chocolat. La façon la plus simple est d'utiliser du beurre de cacao. C'est presque un jeu d'enfant.


Oeufs au chocolat pour le dessert de Pâques:

Coques:


100 g de chocolat noir (de couverture)
1 g de mycryo

Faire fondre le chocolat par tranches de 30 secondes au micro-onde. 
Bien mélanger et faire descendre la température à 35°C. 
Ajouter le Mycryo et bien mélanger jusqu'à avoir 32°C. 
Répartir alors le chocolat dans les moules à l'aide du dos d'une cuillère.

Laisser durcir à température ambiante et ne pas démouler.

Génoise à la noisette:

Comme dit plus haut, les quantités de cette recette sont beaucoup trop importantes. Il faut prévoir une autre utilisation 

3 œufs
2 jaunes d’œufs
110 g de noisettes 
90 g de sucre
2 blancs d’œufs
50 g de sucre 
50 g de farine

Commencer par torréfier les noisettes en les laissant une dizaine de minutes à 180°C.
Une fois froides, les réduire en poudre.

Préchauffer le four à 200°C.

Placer les œufs, les jaunes, la poudre de noisette et les 90 g de sucre dans un cul de poule et fouetter pendant une dizaine de minutes.

Monter les blancs en neige.
Ajouter le sucre restant petit à petit.

Ajouter la meringue au premier mélange, délicatement, à la spatule.
Tamiser la farine sur le mélange et l'incorporer, toujours délicatement.

Faire cuire la pâte dans un grand moule graissé ou dans des petits moules graissés de 15 cm. 

Compter entre 10 et 20 minutes de cuisson selon la taille. 

Crémeux caramel:

(D'après C. Michalak)

50 g de sucre
1/2 feuille de gélatine
140 g de lait entier
1 jaune d'oeuf
10 g de Maïzena
1 pincée de fleur de sel
80 g de beurre

Mettre la gélatine dans un bol d'eau froide.

Faire un caramel à sec, avec le sucre.
Quand il a une jolie couleur dorée, verser le lait bouillant dessus en plusieurs fois. 

Mélanger le jaune et la Maïzena en ajoutant un filet de lait. 
Ajouter le restant de lait petit à petit en fouettant. 

Remettre dans la casserole et laisser épaissir à feu doux tout en remuant. C'est rapide. 

Laisser refroidir à 40°C et ajouter le beurre et le sel. Utiliser un blender pour que ce soit bien mixé. 

Réserver au frais plusieurs heures.

Fouetter et mettre dans une poche.

Ganache montée au chocolat:


90 g de chocolat noir (70%)
270 g de crème liquide entière

Faire fondre le chocolat avec 90 g de crème. 
Bien mélanger.
Ajouter le restant de crème froide.

Réserver au frais pendant plusieurs heures. 

Monter la crème comme une chantilly et mettre dans une poche. 

Préparation d'oeufs au chocolat pour le dessert de Pâques

Montage:


Cara Crakine (ici)
Oeufs de Pâques

Découper la génoise pour la mettre au fond des coques.
Recouvrir d'une cuillère de Cara Crakine.
Ajouter du crémeux caramel et recouvrir le tout de ganache montée.
Lisser, puis décorer.

Démouler et réserver au frais.

Oeufs au chocolat pour le dessert de Pâques

Pour finir: il y a plein de façons de garnir les coques en chocolat. Celles-ci peuvent d'ailleurs être faites avec du chocolat au lait ou blanc. 

Pour le gâteau, on peut utiliser des tranches de cake ou même des biscuits à la cuillère du commerce. 
La Cara Crakine peut être remplacée par un croustillant praliné/gavottes. On pourrait aussi utiliser un confit de fruit. 
Le crémeux peut se faire au chocolat, au café, au praliné... On pourrait aussi utiliser une pâte à tartiner. 
Et la ganache montée peut elle aussi se décliner avec du chocolat au lait, blanc ou même praliné. 
Les possibilités sont nombreuses...

Mes moules sont des Silikomart. Il existe des moules en forme d’œufs dans d'autres marques. L'avantage de ceux-ci, c'est qu'ils sont assez grands pour faire un dessert à la bonne taille. L'inconvénient, c'est qu'il n'y en a que 5. 

3 commentaires:

  1. Super beaux ces oeufs! Je me demande si je suis capable d'en faire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le fais, donc tu peux bien sûr le faire aussi! 😘

      Supprimer