mardi 22 avril 2014

Comment ouvrir et préparer une noix de coco?

Comme moi, vous avez peut-être déjà craqué pour une noix de coco fraîche. Et, comme moi, vous vous êtes peut-être demandé comment venir à bout de cette coque si dure et si solide.
Il y a quelques années, suite à un achat impulsif, nous sommes arrivés à en casser une, au bout d'une longue lutte acharnée, en tapant dessus à coups de marteaux. Un carnage! La pauvre noix de coco a fini en petits morceaux sur ma terrasse

Cette fois, avant d'acheter ma noix de coco, j'ai étudié les meilleures façons de faire. En vidéo, ça paraissait finalement assez simple.
J'étais alors super motivée pour passer à l'action, et... j'ai réussi. Je dois dire que j'étais très fière d'être venue à bout de ma noix de coco toute seule, d'autant que certaines mauvaises langues avaient douté de mes capacités.

Une fois la noix de coco ouverte, ne croyez surtout pas que ce soit fini. Non, il faut encore la décortiquer, l'éplucher et la préparer... Mais tout se fait finalement très simplement.

Allez, je vous explique tout, en images!


Il faut avant tout vous munir d'un gros couteau solide. Tenir la noix de coco dans une main, et taper par coups secs sur tout le pourtour. Si les coups sont bien donnés, pas forcément très forts, mais secs, la noix de coco se casse très rapidement, en 4/5 coups. Si, si, je vous l'assure! L'homme fort de la maison, y est très bien arrivé
Pour moi, ça a été un peu plus long. Ça m'a pris plutôt 5 minutes et 50 coups, mais, en insistant, ça fini par céder.

Placer un bol dessous pour recueillir l'eau de coco. Vous pourrez la filtrer, et la boire.


Voilà, c'est réussi!


Pour enlever la chair, prendre un couteau d'office.
Découper des triangles, puis faire passer la pointe du couteau dessous. C'est là encore un peu long, mais on fini par en venir à bout.


Une fois toute la chair enlevée, il ne reste plus qu'à l'éplucher à l'aide d'un économe.


Décortiquer une noix de coco, c'est quand même du travail, mais le résultat est là!
Rien à voir avec la noix de coco râpée que l'on trouve en sachets.

S'il vous reste un peu de courage, vous pouvez faire des copeaux de noix de coco, toujours avec l'économe, puis les passer quelques minutes au four à 160°C.
C'est délicieux!

Pour finir: jeudi, c'est la Battle Food. Je vous laisse deviner quel est le thème!

10 commentaires:

  1. Whaouuu quel boulot! Mais c'est vrai que le goût ne doit pas être le même ! Bravo et merci pour ces explications !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Je te conseille avant de casser la coquille de percer 2 des "yeux" avec un tire-bouchon et de la mettre ainsi renversée tête en bas au dessus d'un verre pour recueillir l'eau....et pour l'ouvrir, j'ai une méthode un peu brut de décoffrage mais très efficace ( testée et approuvée même par mes enfants de 9 et 12 ans ;-)) !!!) : tu enveloppes la noix dans un torchon , style baluchon, puis en tenant fermement les 4 coins tu la fracasses en prenant de l'élan et en la cognant par terre ( sur du béton , du ciment , enfin une surface dure et qui ne craint pas les chocs -normalement 2 ou 3 coups seulement sont nécessaires pour l'ouvrir en plusieurs morceaux, et en bonus souvent des pans entiers de chair sont détachés de la coque dure, tout en restant bien propres puisque à l'abri dans le torchon.....Voilà, j'espère t'avoir ouvert de nouvelles perspectives ( et en plus ça défoule bien ;-)) !!! ) ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les trous ne sont pas nécessaires en faisant avec le couteau, car c'est une méthode très propre ;)

      Supprimer
    2. J'ai testé, et ça marche très bien, en effet!

      Supprimer
  3. Battle Food sur la noix de coco
    Que de belles recettes en perspective hummmm

    RépondreSupprimer
  4. bonjour

    pour ma part, je commence par vider le jus en ouvrant effectivement 2 trous, puis je passe la noix de coco 30minutes à four très chaud (240°) : en général, un coup de marteau sec suffit, et la chair se détache beaucoup plus facilement de la coque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En cherchant, j'ai vu que certains la mettaient au micro-onde... Perso, je n'oserais pas tester cette façon.
      Un four, ça me ferais quand même moins peur ;) Par contre, après 30 minutes à 240°C, la noix ce coco n'est plus crue...

      Supprimer
  5. merci pour ces explications , les noix de coco c'est toujours un casse tête ^^

    RépondreSupprimer
  6. Au Cameroun ils prenaient une machette...tellement rapides et efficaces ! Et après en copeaux grillés ou caramélisés, à l'apéro par exemple c'est un bon moyen de remplacer les cochonneries.
    Sinon moi je la cassais par l'endroit où il y a les trous au marteau, mais bon la méthode couteau a l'air plus classe ;)

    RépondreSupprimer
  7. Eh bien merci pour cet article. Chez nous c'est pareil, un vrai carnage et quelques doigts endolori. Maintenant je vais épater tout le monde ^^

    RépondreSupprimer