jeudi 15 décembre 2016

Cougnous ou coquilles de Noël


En faisant un peu de rangement dans mes placards, j'ai redécouvert des moules à coquilles que j'avais achetés il y a déjà quelques années. Il était bien temps de les utiliser. D'autant plus que je viens de relancer un levain.
L'idée d'une brioche au levain me tentait bien.
Ah oui, je ne vous ai pas encore dis, mais la coquille est une brioche de Noël, assez répandue dans le Nord de la France et en Belgique. On la retrouve aussi sous d'autres noms comme cougnous. J'adore ce nom!

Bien sûr, il me fallait une recette. J'étais à peu près certaine d'en trouver une chez Isabelle. J'y ai en prime trouvé une version à l'angélique qui m'a aussitôt fait craquer.
Habituellement, les cougnous sont plutôt garnis de raisins secs, de pépites de chocolat ou de grains de sucre.
J'ai réalisé deux cougnous, un à l'angélique et l'autre aux pépites de chocolat.

A servir avec un bon chocolat chaud et à déguster sous un plaid.

Cougnous:

500 g de farine (de gruau)
150 g de levain rafraîchi
90 g de lait
1 cc rase de levure de boulanger déshydratée
100 g de beurre
2 œufs (à température ambiante)
80 g de sucre glace
1/2 cc de sel
100 g d'angélique confite (Cruzilles)
70 g de pépites de chocolat

J'ai utilisé mon Thermomix, mais vous pouvez adapter cette recette à votre appareil préféré selon vos habitudes.

Faire chauffer le lait à 37 °C avec la levure 
Ajouter la farine, le levain, les œufs, le sucre et le sel.
Pétrir pendant 6 minutes.
Au bout d'une minute, ajouter le beurre en morceaux sans arrêter l'appareil.

Diviser la pâte en deux.
Ajouter à l'une l'angélique confite coupée en morceaux et à l'autre les pépites de chocolat.
Faire une boule de chaque pâte et les placer dans deux saladiers filmés.
Laisser lever pendant 2 heures.

Au bout de ce temps, fariner légèrement le plan de travail.
Déposer la pâte et la dégazer.
Façonner une grosse boule pour le centre du moule et deux petites pour les extrémités.
Faire de même pour les deux parfums.

Filmer et laisser encore lever pendant au moins deux heures.

Préchauffer le four à 180°C.

Quand la pâte est bien levée, badigeonner de lait les cougnous.
Faire cuire pendant environ 20 minutes.

C'est le jour même que les brioches sont les meilleures. Elles se conservent néanmoins très bien.


Pour finir: si vous n'avez pas de levain, pas de panique! Vous pouvez remplacer les 150 g de levain et 90 g de lait par 180 g de lait. Utilisez alors 2 cc rases de levure de boulanger déshydratée.
Sinon, n'hésitez pas à vous lancer dans l'aventure du levain. C'est très facile et on peut faire tout un tas de bonnes recettes avec. Les explications sont par ici

Et si vous n'avez pas les moules? Là encore, pas de panique. On peut tout à fait faire sans, en déposant simplement les brioches sur une feuille de cuisson. 

Pour la garniture, adaptez à ce que vous aimez. 
Vous pouvez casser grossièrement des morceaux de sucre. Dans ce cas, diminuez légèrement la quantité de sucre de la pâte. 

3 commentaires:

  1. Un Noël sans coquille, c'est comme un jour sans soleil ! C'est tellement bon avec un chocolat chaud et de la confiture de cranberry <3

    RépondreSupprimer
  2. je ne connais pas cette brioche ! elle est bien présentée !

    RépondreSupprimer