samedi 22 novembre 2014

Pintade coings pommes {Les cahiers de la Grande Epicerie de Paris de Trish Deseine}

Quel gourmand ne connait pas Trish Deseine? La jolie irlandaise nous a déjà tellement régalé avec ses livres sur le chocolat, le caramel et autres gâteaux...
En début d'année, elle a écrit 3 petits livres, Les Cahiers de la Grande Epicerie de Paris aux éditions Alternatives. Elle traite dans chacun d'un thème "Volaille", "Crème, beurre, fromage", et bien sûr "Chocolat". Les recettes sont simples, les saveurs sont originales et la gourmandise se trouve à chaque page.
Trois nouveaux livres viennent tout juste de sortir: "Coquillages & Crustacés", "Pommes, poires, coings" et "Potiron".

J'ai eu le plaisir de recevoir et découvrir toute la collection.
Je voulais alors choisir une ou deux recettes à faire durant le week-end. Finalement, le choix s'est avéré impossible!
Nous avons dégusté tout le week-end des plats tirés de ces 6 livres. Il y a eu un poulet laqué à la gelée de coings, du cabillaud au lait ribot, des noix de cajou au tamarin et cacao, un milkshake aux dattes, une panna cotta au thé matcha et enfin, la pintade coing pommes dont je vous parle aujourd'hui.
Complètement de saison, cette pintade va enchanter vos papilles. La préparation est très rapide. Après, la cuisson se fait tranquillement, ce qui est parfait quand on a une foule de choses à faire.


Pintade coings pommes:

1 pintade (fermière d'Auvergne pour moi)
2 oignons
4 pommes (Tentation)
2 coings
500 ml de cidre brut
1 gousse de vanille
sel, poivre
beurre, huile d'olive

Préchauffer le four à 180°C.

Faire chauffer un peu d'huile dans une cocotte et faire dorer la pintade de tous côtés. Réserver.

Émincer les oignons et les faire revenir dans la cocotte. Ajouter la gousse de vanille grattée et le cidre.
Ajouter les coings épluchés et coupés en quartiers.
Porter à ébullition, couvrir et enfourner pendant environ 1 heure.

Poêler les pommes en quartiers dans un peu de beurre.
Les ajouter dans la cocotte.
Assaisonner.
Poursuivre la cuisson pendant encore 10/15 minutes.

Couper la pintade et manger bien chaud avec le jus et les fruits.


Pour finir: choisissez les épices que vous aimez, cannelle, muscade...
Les coings mettent longtemps à cuire, contrairement aux pommes. C'est pour ça qu'il est préférable de mettre ces dernières au tout dernier moment.

J'ai choisi une petite pintade pour nous 4 et diminuer légèrement la quantité de fruits. Si vous êtes plus nombreux, ajouter un coing, 2 pommes et un oignon.

Depuis 1923, La Grande Epicerie de Paris propose de nombreux produits de qualité, venus du monde entier. Ses cahiers, rédigés par Trish Deseine, s'inspirent de tous ces produits. 
Vous pouvez les retrouver ici.



Et ce week-end, nous allons nous régaler d'un bien appétissant magret, purée de butternut épicée et de pommes...

5 commentaires:

  1. Bonjour Carine très jolie photo et belle présentation, mon papa a des pintades fermière ,recette a essayer pourquoi pas pour les fêtes . Bon week-end Marie-Jo

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,
    Oui très appétissant mais les coings la saison est fini.... comment faire.
    toujours aussi délectabe tes recettes.
    bisous
    danièle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai encore vu tout à l'heure dans mon magasin de frais, mais j'avoue qu'ils ne valent pas ceux du jardin ;)

      Supprimer
  3. Très joli plat que je verrais bien sur ma table un dimanche en famille ! ;)

    RépondreSupprimer