dimanche 29 juin 2014

Zézettes de Sète {biscuits à l'huile d'olive et au muscat}

Me voilà partie pour quelques jours au bord de la mer en compagnie de mes enfants. Oui, je sais, il devrait encore y avoir école, mais le petit profite du fait que sa sœur vient de passer son brevet. Il ne tenait pas  vraiment à nous regarder partir toutes les deux!

Nous partons donc dans l'Hérault, pas très loin de Sète, de ses tielles et de ses zézettes. Je ne me suis pas encore attaquée à la recette des tielles. J'adore ça, mais je crains que la préparation du poulpe soit un brin compliquée. Je préfère les acheter quand je suis là-bas! Comme mes enfants adorent ça eux aussi, on va en profiter!
Et peut-être qu'à mon retour je tenterai d'en faire...
Concernant les zézettes, j'en ai acheté une seule fois, il y a déjà bien longtemps dans un supermarché de Sète. Je ne leur avais alors pas vraiment trouvé d’intérêt et je n'en avais plus mangé jusqu'à ce que je les réalise moi-même.
Maintenant, j'adore ça et j'ai déjà eu l'occasion d'en confectionner plusieurs fois.
Croyez-moi, c'est toujours un grand sujet de plaisanteries. Imaginez un moment la tête de vos invités quand vous leur proposait d'accompagner leur café d'une petite zézette!!!
Ceux qui ne connaissent pas sont toujours très surpris.

Croustillantes à souhait, délicatement parfumées, ils ne résisteront pas longtemps, et partiront certainement avec la recette...


Zézettes de Sète:
(d'après La popotte de Manue)

90 g d'huile d'olive
90 g de Muscat (de Frontignan)
90 g de sucre
1 petite gousse de vanille
220 g de farine
1 cc de levure chimique

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger l'huile d'olive, le Muscat, le sucre et la pulpe de la gousse de vanille.
Mélanger la farine et la levure et l'ajouter progressivement au mélange liquide.
La pâte doit être humide, tout en pouvant être travaillée. Si elle colle trop ajouter un peu plus de farine.

Diviser la pâte en 40/45 morceaux.
Les étaler en effilant les extrémités.

Les rouler dans du sucre puis les déposer sur deux silpat en les espaçant car elles vont légèrement gonfler.

Enfourner pendant 13/15 minutes.

Les conserver dans une boite en fer.


Pour finir: le muscat de Frontignan est un vin doux et bénéficie d'une AOC. C'est le vin local, indispensable pour faire les zézettes.

Pour l'huile d'olive, choisissez-la de goût subtil et de toujours de bonne qualité.  

Avec ces quantités, vous réaliserez une belle quantité de biscuits. Rassurez-vous, ils se conservent très bien et feront le bonheur de tous.

7 commentaires:

  1. J'habite tout près, à Montpellier, et pourtant je n'en ai jamais goûté... c'est un comble quand même !

    RépondreSupprimer
  2. Frontignan, capitale mondiale du Muscat .... Oui oui je suis un brin chauvine...et pour la petite histoire les habitants de Frontignan et de Sète séparés par quelques 6 ou 7 km n'aiment être ni confondus ni mélangés....Le muscat c'est donc le vin local ....de FRONTIGNAN ;-)
    Merci pour cette jolie recette des zézettes de Sète et à très vite pour de nouvelles recettes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien fait de préciser. Je voulais surtout dire qu'il fallait ce Muscat et pas un autre, non régional ;)

      Supprimer
  3. Super je cherchais la recette ! Je vais vite m'y atteler !

    RépondreSupprimer
  4. j'adore les zèzettes mais je en les achète jamais en grande surface toujours à la fabrique à Sète...et les tielles aussi fabriquée directement devant moi à Sète aussi. Merci pour la recette

    RépondreSupprimer
  5. c'est dé-li-cieux ! accompagnées d'une bonne tasse de thé ou une infusion de .... l'Himalaya, et oui !

    RépondreSupprimer
  6. bonjour, j'étais à la recherche d'une recette de zezettes et je suis tombée sur la vôtre je viens de la tester merci encore elles sont vraiment très bonnes:)

    RépondreSupprimer