vendredi 7 février 2014

Poulet au Riesling

Que diriez vous d'un bon petit plat mijoté?
Moi, j'adore ça! Il faut très peu de temps pour la préparation, et après, tout se passe tranquillement.
Pendant que ça mijote, on peut se prendre du bon temps, lire un magazine en buvant un verre de Riesling par exemple.
Un petit coup d’œil régulièrement suffit. On en profite pour mélanger un peu et goûter...
Et je ne vous parle pas de la bonne odeur dans toute la maison.

C'est ce genre de plat qui me ferait presque apprécier l'hiver, c'est pour dire!


Poulet au Riesling:
(d'après Simply Delicious)

4 cuisses de poulet
500 ml de Riesling
2 oignons
3 gousses d'ail
2 tranches de poitrine fumée (0,5 cm d'épaisseur environ)
300 g de champignons bruns (ou de Paris)
1 grosse cs de crème épaisse
1 cs de farine
25 g de beurre
1 cs d'huile d'olive
2 feuilles de laurier
thym
sel, poivre
persil

Couper les cuisses de poulet à la jointure.
Les faire dorer dans une cocotte dans le beurre fondu et l'huile d'olive, à feu vif.
Quand elles commencent à avoir une jolie couleur dorée, les saupoudrer de farine. Laisser dorer encore quelques minutes.

Réserver les cuisses de poulet dorées.

Dans la cocotte, faire revenir les oignons émincés finement.
Ajouter la poitrine fumée coupée en petits lardons puis les gousses d'ail finement émincées.
Ajouter les champignons lavés avec un chiffon humide et coupés en 2 ou 4 selon leur taille.
Saler, et laisser cuire, jusqu'à ce qu'ils aient rendu leur eau.

Remettre les cuisses dans la cocotte.

Ajouter le Riesling, le laurier et le thym.
Reporter à ébullition, puis laisser mijoter, couvercle fermé et à feu tout doux pendant environ 35 minutes.

Enlever le surplus de gras à l'aide d'une cuillère.
Ajouter la crème et laisser encore mijoter pendant un dizaine de minutes sans couvercle.

En fin de cuisson, saler et poivrer.

Servir bien chaud, avec du persil et des petites pommes de terre vapeur, ou encore des pâtes...
Ne pas oublier d'accompagner avec un beau morceau de pain doré et croustillant!


Pour finir: le Riesling est un vin blanc d'Alsace dont j'apprécie la douceur. Bien évidemment, on pourra utiliser un autre vin blanc, mais avouez que c'est quand même plus classe de faire un poulet au Riesling, qu'un poulet au vin blanc!
Il est de toute façon toujours important de choisir un bon vin. Un vin de mauvaise qualité ne peut pas donner un bon plat.

En même temps que j'écris l'article, je me dis que j'aurais du l'accompagner de Spaetzles, les délicieuses pâtes alsacienne, qui sont en plus si simples à réaliser... 
Mais pourquoi, je n'y ai pas pensé avant? 

10 commentaires:

  1. Une jolie recette que je retiens, merci pour le partage.

    RépondreSupprimer
  2. hum, tu me mets l'eau à la bouche avec ce joli plat savoureux !

    RépondreSupprimer
  3. Hmmm, un bon plat comme je les aime !

    RépondreSupprimer
  4. Miam, un bon poulet en sauce, avec des champignons et du riesling, ça doit être hyper bon, j'adoooore ! Bises.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai déjà cuisiné avec du riesling et c'est extra bon. Ton poulet doit être succulent !

    RépondreSupprimer
  6. j'adore les plats mijotés, et celui la sort de l'ordinaire, j'adore!

    RépondreSupprimer
  7. Oh oui qu'est ce que ça doit être bon ! Merci Carine !

    RépondreSupprimer