jeudi 19 octobre 2017

Phirni, le riz au lait au safran et à la cardamome, comme en Inde


Il y a quelques jours, j'étais en pleine récolte de mon safran. Si cette récolte est bien modeste, une centaine de fleurs, elle suffit tout de même à notre consommation de l'année. D'ailleurs, il me restait quelques pistils de l'année dernière.

J'aime particulièrement la cuisine indienne, ainsi que l'utilisation de safran dans les desserts. C'était donc l'occasion de tester le phirni, le riz au lait à l'indienne. En plus de l'utilisation d'épices comme le safran et la cardamome, ce riz a la particularité d'être préparé avec du riz basmati concassé. Si vous aimez les voyages gustatifs, les saveurs épicées, ce riz au lait va vous séduire. Nous, on a adoré!

Tout comme notre riz au lait traditionnel, celui-ci est très simple à réaliser.
A faire et à refaire...

Phirni, le riz au lait au safran et à la cardamome, comme en Inde:
(d'après Maunika Gowardhan

1 litre de lait entier
50 g de riz basmati
75 g de sucre roux
quelques pistils de safran
6/7 capsules de cardamome
1 cc d'eau de rose

Broyer le riz au blender.
Le mélanger avec 50 ml de lait et laisser reposer.

Dans une casserole, verser le lait et le safran et laisser mijoter à feu doux pendant environ 20 minutes. Le lait va réduire légèrement.

Ajouter le riz et le lait et laisser mijoter à feu très doux pendant 15 minutes. Remuer régulièrement.
Enlever les graines de cardamome des gousses et les écraser au mortier avec un peu de sucre pour que ce soit plus facile.
Ajouter le sucre, la cardamome et l'eau de rose.
Prolonger la cuisson pendant 10/12 minutes toujours à feu très doux et en remuant très régulièrement.

Verser dans 6 petits bols et laisser refroidir.


Pour finir: en Inde, il y a le kheer, composé de riz basmati entier et le Phirni, avec du riz basmati moulu. La texture de ces desserts et les temps de cuisson sont forcément différents. 
Le riz moulu m'a particulièrement séduite. 

J'imagine déjà d'autres déclinaisons à ce dessert. Peut-être avec d'autres épices, ou en ajoutant un peu de crème ou de purée de fruit à la fin... 

Le phirni est traditionnellement servi dans des petits bols en terre cuite. Si comme moi, vous en avez qui ne servent à rien dans le fond de votre placard, c'est le moment de les sortir. 

Mes pétales de rose sont ceux de mon jardin. Ils sont surtout là pour la décoration et la photo. Si vous souhaitez vous aussi en ajouter sur votre dessert, il n'y a rien de plus simple à faire. Il suffit de les passer au micro-onde par tranches de 15/20 secondes, jusqu'à ce qu'ils soient secs. 

Si vous avez un robot du genre qui cuit et qui mixe, il doit être tout à fait possible de l'utiliser pour cette préparation. Moi, mon Thermomix est en panne pour la deuxième fois... Mais oui, mais oui, c'est un appareil robuste qui ne tombe jamais en panne! Et en plus, je ne trouve pas de réparateur à proximité de chez moi... 
Je testerai à l'occasion au Companion. Je pense qu'il va devenir mon meilleur ami pour un bon bout de temps! 

Mais sinon, la casserole c'est aussi très bien et au moins, ça ne tombe pas en panne. 
Pour une facilité de cuisson, je vous conseille tout de même de la choisir avec un fond épais et qui conduit parfaitement la chaleur. Et je profite de l'occasion pour dire que je suis complètement fan de ma sauteuse Crystel. Depuis un an, elle m'est devenue complètement indispensable. 

10 commentaires:

  1. Merci pour cette recette alléchante.
    En lisant votre recette je me disais : "tiens elle ne l'a pas fait au Thermomix ?" perso j'y fais mon riz au lait à la cannelle et il se débrouille tout seul sans surveillance. Et je croyais que le Thermomix ne tombait jamais en panne.....Zut alors.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, il tombe en panne! Et en beauté même :(

      Supprimer
  2. Une recette dépaysante, riche en saveurs. Belle journée

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Carine,
    Ce soir je voudrai juste te poser une question, j'ai acheté du safran sur le marché de Budapest cet été, il n'était pas cher du tout, et du coup je ne sais qu'en penser, toi qui en cultive qu'est ce que tu en penses? ce n'est pas une épice dont je me sert souvent. Merci par avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On m'avait une fois ramené du safran de Tunisie. Il n'avait pas de goût. Le safran, il en faut très peu, quelques pistil, pour parfumer un plat. L'idéal est de le faire tremper plusieurs heures avent de l'utiliser dans un peu de liquide. Ça sent très, très bon. Après, j'hésite toujours à l'utiliser dans des plats de viande minorée. On ne le sent pas assez. J'espère t'avoir un peu aidée;)

      Supprimer
    2. Merci Carine, de me répondre si vite, le mien ne sent pas grand chose, tant pis je vais essayer, et je te dirai.

      Supprimer
    3. Je viens de relire mon message précédent. C'est bien sûr viande mijotée ;) Vive la correction automatique!

      Supprimer
  4. Je reprends tout doucement tes publications. Ce côté riz moulu me fascine. Je vais tester ta recette, c'est sûr, d'autant que j'avais été déçu quand j'avais tenté un riz basmati au lait (sans le moudre)! Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me diras ;) De notre côté, on a vraiment adoré. Bisous

      Supprimer