jeudi 28 septembre 2017

Smørrebrød au gaperon et aux figues


Il y a quelques mois, j'avais fait des recherches sur les spécialités d'Europe du Nord. J'avais alors découvert les smorrebrods, une recette danoise très populaire. On peut traduire smorrebrod par tartine beurrée. Le pain utilisé est du pain noir de seigle.
On a donc le pain légèrement toasté, du beurre et dessus, on peut imaginer tout un tas de garnitures.
Les smorrebrods se déclinent du plus simple aux plus gastronomiques.

J'avais préparé plusieurs recettes autour du poulet. Mes smorrebrods s'étaient garnis de salade pommes de terre, poulet. J'avais aussi testé avocat et poulet.
Je m'étais alors promis de refaire très vite d'autres recettes pour le blog. Les smorrebrods sont enfin revenus sur ma table et cette fois, dans une version bien automnale et végétarienne.

Je cherchais un accord mets et vin, pour mettre en valeur le Fronton. Comme ce n'est pas un domaine où je suis très à l'aise, j'ai commencé par étudier les fiches techniques. Il y avait parmi elles une suggestion d'accord avec le fromage au poivre. Voilà ce qui a suscité mon intérêt. C'était l'occasion rêvée de cuisiner le gaperon, un des fromage préféré de mon fils.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, le gaperon est un fromage d'Auvergne, parfumé au poivre et à l'ail. Il est très goûteux. Sa forme vient de la façon dont il était égoutté, dans un linge accroché à une poutre. Il était fabriqué avec du petit lait. C'est d'ailleurs de ce petit lait, gape en patois, qu'il tire son nom.

Cette recette était aussi une bonne excuse pour cuisiner les jolies figues que j'avais. Je les ai simplement poêlées rapidement, puis j'ai déglacé les sucs avec du vinaigre balsamique. Quelques pousses d'épinard, et on peut s'installer à table avec de jolies tartines et un verre de vin La Forêt Royale, du Château Bellevue La Forêt.

Smørrebrød au gaperon et aux figues:

1 pain nordique
1 gaperon
4 figues
1 cc de sucre roux
beurre
pousses d'épinard
1 cs de vinaigre balsamique

Trancher le pain et le faire légèrement toaster.

Couper les figues en deux et les saupoudrer légèrement de sucre.
Faire fondre une noix de beurre dans une poêle, puis déposer les figues côté chair dessous.
Laisser cuire à feu vif pendant environ 2 minutes. elles doivent être légèrement caramélisées.
Les retourner et prolonger la cuisson pendant encore 1 minute.


Enlever les figues de la poêle, et hors du feu, ajouter le vinaigre. Il va réduire instantanément, au contact de la chaleur. Réserver dans un petit bol.

Une fois le pain refroidi, le tartiner de beurre.
Déposer dessus quelques pousses d'épinard puis une tranche de gaperon.
Déposer une moitié de figue dessus.
Arroser de quelques gouttes de vinaigre.


Pour finir: j'achète mon pain nordique chez Marie Blachère. Il est très bon. Pour avoir fait les mêmes tartines sur un pain de seigle tout simple, on a vraiment senti la différence. Le pain nordique apporte beaucoup de goût et de caractère à la recette.

Le fait de beurrer le pain permet de préparer les smorrebrods à l'avance et de former une couche qui empêche le pain de s'humidifier au contact des garnitures.

Je ne sais pas si le gaperon se trouve facilement partout en France. Son goût étant très particulier, je ne vois pas d'autres fromages qui pourraient être équivalents. 
On pourrait peut-être le remplacer par un bon camembert. 

Pour plus de renseignements sur les vins de Fronton, je vous renvoie à mon précédent article (ici)

1 commentaire:

  1. Ah, le fameux pain nordique de chez Marie Blachère ! J'en fais le festin de mon petit déjeuner chaque matin :) Tu me donnes une belle idée pour le déguster autrement !

    RépondreSupprimer