dimanche 26 mars 2017

Brioche au cantal et à l'ail des ours


L'idée de cette brioche me vient d'Isabelle. L'année dernière, j'avais préparé sa version au parmesan et à l'ail des ours. Un régal! L'idée lui était venue d'une recette italienne dégustée au moment de Pâques, la crescia. Elle lui a ajouté l'ail des ours. Moi, je change le fromage. Un cantal entre-deux fait des merveilles.

Cette brioche est délicieusement parfumée. C'est avec de la charcuterie qu'elle est la meilleure. On peut la servir à l'apéritif et l'accompagner encore de fromage. Je l'ai mangée en guise de repas, encore tiède. Avec une salade, c'était parfait.
Dès qu'il fera beau, on pourra l'emmener en pique-nique.

Cette brioche au cantal est très moelleuse et elle le reste même le lendemain. A refaire très souvent.

Brioche au cantal et à l'ail des ours:

3 œufs
80 g d'huile d'olive
180 g de cantal entre-deux
90 g de lait
1cc de levure de boulanger déshydratée
350 g de farine (T45)
ail des ours
sel, poivre

J'utilise mon Thermomix. A vous d'adapter à votre appareil préféré!

Délayer la levure dans le lait très légèrement tiède.

Râper le cantal. Le réserver dans un petit bol.

Dans le robot, muni du fouet, mettre les œufs, le sel et le poivre. Fouetter tout en versant progressivement l'huile d'olive. La préparation doit être bien mousseuse.
Ajouter le fromage et laisser fouetter encore.

Enlever le fouet.
Ajouter la farine et la levure délayée dans le lait.
Pétrir pendant 6 minutes.

Hacher finement les feuilles d'ail des ours.
Les ajouter avant la fin du pétrissage.

Laisser la pâte lever dans le bol fermé pendant environ 1 heure.

Déposer la pâte sur le plan de travail légèrement fariné.
La couper en deux.
Appuyer dessus avec la main, puis faire une boule.
Faire un trou au milieu et l'agrandir de façon à mettre la pâte dans un petit moule à kouglof graissé.
Faire de même avec l'autre pâte.

Filmer et laisser lever pendant encore une bonne heure.

Préchauffer le four à 180°C.

Faire cuire pendant environ 20 minutes.
Déguster tiède ou froide.


Pour finir: utilisez le ou les moules qui vous plaisent. Moules à cake ou moules à muffins, tous sont possibles. Il suffit d'adapter les temps de cuisson.

En dehors de la saison de l'ail des ours, on pourra choisir d'autres herbes. 
Pour trouver de l'ail des ours, il faut avoir un coin. Après, c'est à chaque printemps le bonheur. 
On en trouve aussi à Grand Frais. 

J'adore l'huile d'olive et j'en ai de très bonnes. Par contre, je les garde pour assaisonner les salades et des utilisations particulières. En huile de tous les jours, j'utilise depuis longtemps la Terra Delyssa. C'est d'ailleurs elle que j'ai utilisée dans cette brioche. 

7 commentaires:

  1. Très belle idée cette brioche salée !

    RépondreSupprimer
  2. elle est belle
    ici
    vous pouvez me donne votre avis sur ce livres est ce qui il est bon de le suivre ou non ?
    Le larousse des desserts
    Merci et bonne soirée puis bon weekeend.
    Emily

    RépondreSupprimer
  3. elle me plait beaucoup cette brioche apéritive!

    RépondreSupprimer
  4. c'est sûr, je la fais ce week-end. Mais si je ne trouve pas d'ail des ours, par quoi puis-je le remplacer ?
    Merci pour toutes ces recettes plus appétissantes les unes que les autres.

    RépondreSupprimer