mardi 4 octobre 2016

Tartelettes snickers, caramel au beurre de cacahuète


Quand on réalise une tarte, il reste toujours un peu de pâte. Pour être sûr de l'utiliser, le mieux que j'ai trouvé, est encore de l'étaler, d'en garnir un moule puis de la conserver au congélateur.
Ainsi, il ne me reste plus qu'à la faire cuire et à la garnir. Ce qui est parfait quand je manque de temps.

Cette fois, j'avais garni 6 petits moules à tartelettes. C'était parfait pour préparer des tartelettes snickers. Bien sûr, vous pouvez aussi préparer une pâte sablée pour l'occasion.

Pour la garniture, je voulais au départ faire un caramel au beurre salé normal, en suivant ma recette préférée (ici)
Puis, un pot de beurre de cacahuète entamé m'a donné l'idée d'en remplacer le beurre. Le résultat est un délicieux caramel au goût léger de cacahuètes. C'est un vrai régal. Je l'imagine parfaitement sur des crêpes, en garniture de gâteau, sur une glace... On pourrait même utilisé un beurre de cacahuète crunchy. Miam!
Je vais en refaire, ça c'est certain.

Pour en revenir à mes tartelettes, j'ai simplement ajouter quelques cacahuètes de l'apéro et préparé une simple ganache au chocolat.
Et voilà de jolies et délicieuses tartelettes prêtes pour le dessert.

Tartelettes snickers:

Pâte sablée:

200 g de farine
40 g de fécule de pomme de terre 
60 g de sucre glace
1 pincée de levure chimique
150 g de beurre
1 jaune d’œuf
1 cs d'extrait de vanille (ici)

Dans le bol du mixeur, mélanger la farine, la fécule, le sucre, la levure et le beurre, jusqu'à avoir un sable.
Ajouter le jaune et la vanille.
Mélanger jusqu'à avoir une boule. Ne pas trop travailler la pâte.

Filmer et réserver au frais pendant au moins 1 heure.


Garnir 6 moules à tartelettes. La piquer avec une fourchette et garder la pâte au frais pendant encore un moment. 
Conserver le restant de pâte pour une autre utilisation.

Préchauffer le four à 160 °C.

Sortir les tartelettes du frigo (ou directement du congélateur si comme moi vous les avez préparées à l'avance). 

Faire cuire pendant environ 20 minutes. 


Caramel au beurre de cacahuète:

100 g de sucre
130 g de crème liquide
50 g de beurre de cacahuète
1 pincée de fleur de sel

Faire chauffer la crème et arrêter avant l'ébullition.

Dans une grande casserole, faire un caramel à sec. Pour cela, mettre la casserole à feu doux et saupoudrer le fond de la casserole de sucre. Dès qu'il est fondu à un endroit, en saupoudrer un peu plus. Procéder ainsi jusqu'à utiliser tout le sucre. Ne pas mélanger à la cuillère. Au besoin, on peut remuer légèrement la casserole.

Quand le sucre est complètement fondu, ajouter hors du feu la crème chaude. Procéder en plusieurs fois.

Replacer la casserole quelques instants sur le feu. Bien remuer à l'aide d'une cuillère en bois.

Hors du feu, ajouter le beurre de cacahuète. Mélanger.
Ajouter la fleur de sel. Mélanger.


Réserver au frais.


Ganache au chocolat:

75 g de chocolat (70%)
75 g de crème liquide entière

Faire fondre le chocolat coupé en morceaux avec la crème au micro-onde, par tranches de 30 secondes.
Bien mélanger jusqu'à avoir une ganache lisse et brillante.

Montage:

50 g de cacahuètes grillées et salées
fleur de sel

Garnir généreusement les tartelettes froides de caramel.
Parsemer de cacahuètes.
Recouvrir d'une couche de ganache.

Quand la ganache est ferme, saupoudrer d'un peu de fleur de sel.

Réserver au frais.
Consommer le jour même.




Pour finir: j'ai préparé un caramel peu salé car mes cacahuètes l'étaient déjà. On peut les choisir non salées.

La pincée de fleur de sel sur les tartelettes est facultative. 

10 commentaires:

  1. Oh la la... Quelle tuerie ces tartelettes !

    RépondreSupprimer
  2. Je lâcherais bien mes bonnes résolutions pour une de ces tartelettes :3

    RépondreSupprimer
  3. je me serais bien invitée!!
    bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
  4. une bonne idée ces tartelettes et surtout pleines de gourmandises !

    RépondreSupprimer
  5. Oh lala mais comment on fait pour résister à un truc pareil ??? En comptant les calories par bouchée peut être... Mais la gourmandise doit l'emporter c'est sûr !!!

    RépondreSupprimer
  6. Re-re-holalalalaaaaa... ne pas montrer cette recette à mes gars, surtout pas !! ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour cette recette qui va faire des heureux à la maison ;-))) !
    Marie

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer