vendredi 28 novembre 2014

Gâteau de Savoie au sucre rapadura

En matière de gâteau il en est comme pour les autres domaines. Des modes jaillissent à certains moments, puis s'en vont, parfois aussi vite qu'elles sont arrivées.
Dernièrement, on voyait fleurir des "angel cake" et des "chiffon cake" un peu partout. Je n'aurais demandé qu'à céder à mon tour, mais pour le moment, mon chemin n'a encore croisé aucun moule adéquate.
Je me suis très vite consolée en me tournant vers la recette très ancienne du gâteau de Savoie que mon arrière-grand-mère me faisait très souvent.
A y regarder de près, la recette n'est pas si éloignée que ça d'un chiffon cake. Elle est seulement moins à la mode, et c'est bien dommage!

Pour rendre mon gâteau de Savoie un brin plus moderne et aussi plus goûteux, j'ai remplacé le sucre traditionnel par du rapadura. Ce sucre bio est obtenu par la déshydratation du jus de canne à sucre. Sa couleur est foncée et on retrouve en le dégustant des arômes de réglisse.

On obtient un gâteau de Savoie très joliment teinté et aux goûts marqués. Il est moelleux à souhait. C'est un gâteau très sain, pour se faire plaisir sans aucune culpabilité.


Gâteau de Savoie au sucre rapadura:

6 œufs
125 g de sucre rapadura
75 g de farine
75 g de Maïzena
1 pincée de sel

Préchauffer le four à 150°C.

Séparer les jaunes des blancs.

Battre les jaunes, le sucre rapadura et le sel au batteur pendant quelques minutes. Le sucre doit être bien incorporé et le mélange doit être mousseux.

Ajouter la farine et la Maïzena tamisées en plusieurs fois, en les incorporant délicatement à la spatule.

Laver et sécher consciencieusement les fouets.
Battre les blancs en neige.
Ajouter à la pâte une grosse cuillère de blancs montés. Mélangés.
Incorporer le reste des blancs délicatement, à la spatule.

Verser la pâte dans un moule à génoise (en silicone).

Laisser cuire pendant environ 40 minutes.

A la sortie du four, retourner le gâteau de Savoie sur une grille. Le laisser refroidir.
Démouler le gâteau et le déguster avec de la confiture.


Pour finir: très longtemps, j'ai raté mes gâteaux de Savoie. Ils avaient toujours tendance à retomber.
Depuis quelques années, je les retourne sur une grille et là, ils sont enfin parfaitement réussis.

14 commentaires:

  1. bonjour,
    donc vous le sortez du four de suite et vous le mettez à refroidir sur la grille ? c'est mon gâteau préféré mais j'ai aussi du mal à la sortie du four ! en tout cas le votre est magnifique, très appétissant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dés la sortie su four, vous le mettez tête en bas sur la grille, encore dans le moule. Là, il ne devrait plus se "dégonfler" ;)

      Supprimer
    2. d'accord ! merci beaucoup !

      Supprimer
  2. Merci pour cette recette
    J'adore ce gâteau d'enfance.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Carine,

    Il est toujours très difficile, sans autres précisions, à la lecture d’une recette de savoir si nous avons le moule adéquat ou dans quelles proportions nous devons la modifier pour bien aller avec le moule en notre possession.
    Ces indications font très souvent défaut dans les recettes publiées sur les blogs et même dans la plupart des livres de pâtisseries des grands professionnels. C’est bien dommage, car les premières questions que je me pose après la lecture d’une recette alléchante sont : C’est pour combien de personnes et ai-je le moule (ou le nombre ramequins, de cercles …) nécessaire
    Il est bien évident qu’entre un moule à manqué de Ø 20 et un de Ø 26, le résultat ne sera pas le même.
    Merci d’avoir remis cette recette de « Grand’mères » à l’honneur.
    MICHEL31

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve votre commentaire bien injuste Michel. Sauf oublie, je précise toujours ce que j'utilise;)
      Mon moule à génoise fait 22 cm de diamètre pour 6 de hauteur. Quand au nombre de personnes, et bien... tout dépend de leur appétit ;)

      Supprimer
    2. Bonsoir Carine,

      Qui aime bien, châtie bien. Mais tel n’était pas mon intention, d’autant que vous êtes un de mes blogs préférés.
      Je ne voulais être ni injuste, ni blessant, j’ai simplement voulu rebondir à votre avant-propos au fait que nous n’avons pas toujours le moule adéquat et sauf erreur de ma part, dans la recette de votre gâteau de Savoie, la dimension du moule ne figure pas.
      Au-delà de vous, je voulais aussi m’adresser aux autres blogeurs et blogeuses pour faire passer mon message.
      Omission réparée avec rapidité, je vous en remercie.
      Je suis vos publications avec assiduité et je vous félicite pour la grande qualité de votre travail que vous nous donnez à partager.
      Bien cordialement.
      MICHEL 31

      Supprimer
    3. Pas de problème! Quand j'oublie de préciser quelque chose, il suffit de me poser la question en commentaire et (normalement!), je complète très vite ;)

      Supprimer
  4. elle a l'air hyyyyyyyyyyyper bonne ton gâteau de savoie =P

    RépondreSupprimer
  5. J'aime ce gâteau si simple...Tu me conspueras si je te dis que j'utilise cette recette de biscuit de savoie pour les classiques "lammelles" (agneaux) de Pâques?
    De gros bisous

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir Carine,

    N'ayant pas ce sucre rapadia chez moi et je veux faire ce biscuit très rapidement, pouvez vous me dire si en sucre roux de canne on mets la même quantité ?
    merci d'avance de votre réponse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est possible comme ça, avec éventuellement un peu de sucre vanillé en plus pour parfumer ;) . La vergeoise, que l'on trouve aussi en supermarché, est aussi très bien, avec un petit goût de caramel très intéressant.

      Supprimer