samedi 2 janvier 2016

Cuisine anti-gaspi: le bouillon de volaille


Ce début d'année me semble idéal pour inaugurer un nouveau thème de recettes, la cuisine anti-gaspi. Par des gestes et des recettes très simples, on évite de surcharger les poubelles. On fait un geste non seulement pour notre planète mais aussi pour notre porte-monnaie.
Surtout, on se régale!

Il vous reste peut-être la carcasse de la volaille de votre réveillon. Ne la jetez surtout pas!
C'est le moment de l'utiliser et de préparer un bouillon riche en goût en faisant mijoter cette carcasse avec différents légumes et aromates. Vous pouvez bien évidemment en profiter pour écouler des restes de légumes qui auraient dû finir à la poubelle. Par exemple, des tiges de persil parfument merveilleusement un bouillon. Il serait bien dommage de ne pas les utiliser.

Après tous les excès de ces derniers jours, vous pourrez utiliser ce bouillon pour préparer des soupes variées et savoureuses. Il sera aussi idéal pour cuisiner un risotto. Les utilisations sont nombreuses. Il se met partout où l'on serait tenté d’utiliser un cube.
Et, il ne fait pas l'ombre d'un doute que ce bouillon maison est bien meilleur que tout ceux que l'on peut acheter, trop riches en sel et en additifs de toutes sortes.

Il se conserve quelques jours au frigo et aussi au congélateur.


Bouillon de volaille:

1 carcasse de volaille rôtie
légumes (tiges de persil, vert de poireau, carottes, oignon, ail...)
aromates (laurier, girofle, romarin...)

Couper grossièrement la carcasse et la faire revenir avec un peu de jus de cuisson ou un peu d'huile pendant quelques minutes. Choisir une cocotte assez grande.
Remuer de temps en temps.

Ajouter quelques légumes et aromates que vous avez à disposition grossièrement émincés.
Faire encore revenir pendant quelques minutes en remuant.
Recouvrir à hauteur avec 2 à 3 litres d'eau.

Laisser mijoter pendant environ 2 heures à petits bouillons, dans la cocotte fermée.

Filtrer le bouillon en le passant dans un chinois.
Le conserver au frais pendant une petite semaine ou au congélateur.
Une fois refroidi, le gras se dépose en surface. Il suffit de l'enlever pour avoir un bouillon très léger.


Pour finir: je ne sale jamais mon bouillon au moment de sa préparation. Je préfère le faire à l'utilisation. Ceci me permet notamment de m'en servir pour faire cuire des légumes secs comme pour cette soupe de lentilles.

Pour une conservation au congélateur, choisissez différentes tailles de bouteilles et ne les remplissez pas complètement. Pour un risotto, il vous faudra environ 1 litre. Pratiquement autant pour une soupe. 
Pour la cuisson d'une poêlée de légumes, il ne faudra que 200 ml. 
N'oubliez pas de le sortir à l'avance pour lui laisser le temps de décongeler.

9 commentaires:

  1. Très bonne idée, ce nouveau thème!
    Bonne année!

    RépondreSupprimer
  2. Très belle idée, cette façon de voir les choses était systématique pour nos grands parents (qui ne gaspillaient pas autant que nous) c'est bien de redécouvrir des pratiques toutes simples qui font tant de bien ! Merci

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    J'en ai congelé une partie en glaçons pour corser une sauce, pas besoin de décongélation.Quand on est au régime pauvre en sel, on trouve en bio du bouillon de légumes mais pas de bouillon de volaille.
    Bonne année 2016
    Bonne journée
    Jacqueline

    RépondreSupprimer
  4. Une belle carcasse de chapon m'attend au frigo ! Je vais m'en occuper , merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bouillon de chapon... Ça c'est la classe! Je te recommande le risotto au bouillon de chapon et foie gras, s'il t'en reste aussi ;)

      Supprimer
  5. Merci beaucoup !! Je n'y aurai jamais pensé :) Ca marche pour tous types de carcasse j'imagine ^^ :)

    RépondreSupprimer
  6. Je pratique ainsi depuis longtemps (j'ai d'ailleurs écrit un article à ce sujet), c'est idéal, pas de gâchis, et un régal nutritif dans l'assiette. Un petit conseil supplémentaire, ajouter dès le début de la cuisson du jus de citron ou du vinaigre de cidre dont l'acidité va permettre l'extraction des minéraux des os.

    RépondreSupprimer
  7. super idée,surtout qu'on en a bn besoin,aprés ts ces repas festifs et 1 bne diéte bien saine,il n'y a rien de tel!!!!bne et heureuse année et srtt la santé,,,bz

    RépondreSupprimer
  8. nous avons la même idée, demain je fais justement un bouillon avec une carcasse de volaille pour le congeler pour mes risottos et je pense le publier très prochainement sur mon blog

    RépondreSupprimer